VENDU – Tableau Op’art de Bernard Jardel

Description

Ce que j’aime

J’adore le côté très ludique de cette œuvre Op’art de Bernard Jardel, datant de 1971, soit tout au début de ce mouvement. On pense évidemment aux œuvres de Vasarely ou de son fils Yraval, mais avec une composition moins symétrique.

Quel peps que ces différents orange sur ce fond bleu, ces formes géométriques, carrés, rectangles avec deux sphères ! D’ailleurs, ces deux sphères donnent un ton poético-surréaliste à cette composition, comme l’a noté Vasarely à propos de l’œuvre de Bernard Jardel.

Quelle palette dynamisante ! C’est un tableau plein d’optimisme, bien typique de son année de création, 1971, avant la crise pétrolière de 1974 ! Tout semble possible et on vit dans la joie des barrières renversées en 1968 !

Que dire du cadre vintage, en laque noire et tissu orange, qui est totalement approprié !

Enfin, j’aime le talent de cet artiste dont les œuvres connues procèdent du même Op’Art surréaliste.

Technique

Bernard JARDEL (1932-1984)

Composition « 71 11 41 », 1971

Huile sur toile marouflée sur carton, signée en bas à droite, titrée au dos.

Le titre du tableau indique sa date de création.

Dans un cadre en bois laqué noir, foncé de tissu orange, de l’époque.

Dimensions et poids

Hauteur : 46 cm- Largeur : 55 cm

Poids : 1 kg

Mix & Match

Ce tableau est un hymne à la joie : imaginez le haut dessus d’une commode d’acajou ancienne : cette dernière semblera comme ressuscitée ! Ainsi que tout intérieur un peu trop austère ! De même, le salon danois en chêne de Borge Jensen et Sonner sera-t-il éclairé par la palette stridente de cette œuvre !

Plus évidente encore, la cohabitation avec la paire de fauteuils pivotants Space Age rouges sera très joyeuse. Enfin, le contraste avec les coloris sombres des fauteuils Kroken d’Ake Fribytter sera énergisant.

J’imagine aussi ce tableau étonnant côtoyer les tons plus sombres de la table basse de Julien de Covemaeker, alias Juliette Belarti : toujours un feu d’artifice.


UGS 128 Catégorie


Partager
Description

En savoir plus

Le peintre

Bernard Jardel, diplômé en commerce, et en architecture aux Beaux-Arts, fut pendant près de vingt ans le directeur commercial de l’entreprise familiale de construction Schwartz-Haumont, le jour, et artiste-peintre, la nuit. Son oeuvre fut qualifiée de Surréalisme Optique par Victor Vasarely.

Il étudie l’architecture aux Beaux-Arts de Paris, puis quitte l’Ecole pour gérer une entreprise de construction. Son goût reprend pourtant le dessus et il se remet à la peinture, en particulier à la peinture abstraite   Son œuvre fait souvent appel à sa formation d’architecte. Le goût des plans géométriques réguliers, des valeurs chromatiques nuancées, des effets kaléïdoscopiques amènent sa peinture assez près de l’art optique, avec en plus une atmosphère d’étrangeté. Il a exposé au Salon de Mai et au Salon des Grands et Jeunes. Il expose en 1972 à la galerie Dario et Jacqueline Boccara.

Un tableau authentique et au juste prix

Ce tableau a été soigneusement sélectionné pour ses qualités esthétiques, son originalité et son prix juste. Notre choix privilégie avant tout le talent montré par Bernard Jardel dans cette œuvre, gage d’une valorisation de votre nouvelle acquisition dans votre intérieur et d’une faculté à dialoguer avec votre mobilier, à s’accorder et à se mélanger pour créer une décoration unique.

Acheter un tableau vintage est sûrement un investissement raisonnable, tant est grande l’appétence pour les années 1960/1970.

Enfin, acheter un tableau vintage préserve les ressources de la planète terre.

Informations complémentaires
Poids 1 kg
Dimensions 55 × 46 cm
Créateur

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

À propos

Dominique de Paillerets est passionné d’objets et d’art. Il aime particulièrement associer le mobilier des années 70 avec des objets du 18ème siècle, dans l’esprit de Henri Samuel.

Paiement sécurisé

Privacy Preference Center