Suite de 3 vitraux en plein cintres

900

Description

Ce que j’aime

J’aime le fait d’avoir une œuvre d’art tout à fait unique, peinte par un artiste se rattachant à l’expressionnisme abstrait des années 1960 : les vitraux sont rares et l’on peut penser que ces trois œuvres aient été ensuite réalisées en grand, pour un bâtiment collectif comme une mairie ou un édifice religieux, ou bien destinées à une maison d’architecte spécifique. Il se peut aussi que ces trois vitraux aient été une œuvre à taille définitive, pensés comme un triptyque, intégré ou non dans une architecture. Dans tous les cas, l’artiste a voulu jouer sur la matière et la lumière passant par le verre non peint à travers la couleur des pigments du vitrail. J’aime la possibilité de les présenter comme des œuvres d’art indépendantes par elles- même, ou bien par la possibilité de les intégrer dans une architecture de maçonnerie, pour donner un cachet unique à un intérieur. La puissance de ces trois compositions, fonctionnant comme un triptyque, atteste la valeur du peintre, malheureusement inconnu.

Technique

Suite de 3 vitraux en forme d’arcade plein cintre à décor abstrait polychrome.

Vers 1960-80.

Infime éclat au bord inférieur de l’un..

Dimensions et poids

Dimensions de chaque plaque : Hauteur : 111,6 cm- Larg. : 35 cm

Poids : 15 kg

Mix & Match

Ces trois vitraux sont des œuvres d’art uniques :  ils peuvent donc s’intégrer partout où l’on décide de montrer de l’art : aussi bien dans un appartement classique, sur une cheminée en triptyque, avec un rétro- éclairage, qu’avec des meubles se rapportant à leur date de création, comprise entre 1960 et 1980 : quel tonus ils donneront au salon danois en chêne ciré de Borge Jensen et Sonner , mais aussi à l’allure plus minimaliste de la table « André » de Tobia et Afra Scarpa. Mais Ils  joueront couleur avec couleur si on leur adjoint les grands fauteuils pivotants blanc et rouge Space Age. Œuvre d’art contre œuvre d’art, on peut les mêler à la sculpture abstraite en aluminium des années 1970  ou tout à fait différemment avec le buste de Day Schnabel en bois massif, des années 1930 . A dire vrai, si l’on choisit de les avoir chez soi, on sera collectionneur, ce qui est très gratifiant.

En stock

Besoin d'aide ?
Appelez-nous au 06 20 61 29 25 ou par email: paillerets@les-apaches.com

UGS 76 Catégorie


Partager
Description

En savoir plus

Le créateur

Je ne connais pas l’artiste des années 1960-1980 qui a créé cette œuvre si singulière : peu se sont confrontés à la création de vitraux, car il s’agit d’une création longue et onéreuse. Le créateur joue de l’opposition entre le verre transparent et la couleur de sa composition abstraite avec maestria. Que j’aimerais savoir s’il s’agit d’un projet réalisé et pour qui !

L’éditeur

Il n’y a pas d’éditeur dans l’art du vitrail ; tout au plus y a-t-il des commanditaires : mais là encore, nous n’avons pas d’indications, sinon qu’il s’agissait d’une personne ou d’un groupe sensible à l’art contemporain et abstrait.

Un bel objet authentique et au juste prix

Ce triptyque a été soigneusement sélectionné pour ses qualités esthétiques, son originalité et son prix juste. Notre choix privilégie avant tout l’acuité du design, gage d’une valorisation de votre nouvelle acquisition dans votre intérieur et d’une faculté à dialoguer avec votre mobilier, à s’accorder et à se mélanger pour créer une décoration unique.

Acheter des œuvres d’art modernes est un investissement raisonnable, et cela préserve les ressources de notre planète !

Informations complémentaires
Poids 15 kg
Dimensions 35 × 111,6 cm
Matières

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

À propos

Dominique de Paillerets est passionné d’objets et d’art. Il aime particulièrement associer le mobilier des années 70 avec des objets du 18ème siècle, dans l’esprit de Henri Samuel.

Paiement sécurisé

Privacy Preference Center