Doris Day SCHNABEL( 1905-1991) Tête d’homme

2 600
Doris Day SCHNABEL( 1905-1991)

Tête d’homme

Sculpture en bois monogrammée D au revers, sur son socle de même bois.

Haut. : 45 cm- Larg. : 20 cm- Prof. : 20 cm

Etiquette de la vente d’atelier

 

Besoin d'aide ?
Appelez-nous au 06 20 61 29 25 ou par email: paillerets@les-apaches.com

UGS 46 Catégories ,


Partager
Description
Day Thalberg dite Day Schnabel, née à Vienne en 1905 et morte en 1991, est une peintre et sculptrice naturalisée américaine.

Après une formation à la peinture à l’Académie des Beaux-Arts de Vienne, Day Schnabel s’installe à Paris en 1935. Elle est l’élève de GimondMalfray, Aristide Maillol puis Zadkine. En 1939, elle expose au Salon des Tuileries. L’occupation de la France pendant la Seconde Guerre mondiale la pousse vers les États-Unis. Elle s’installe à New York et y expose régulièrement à partir de 1942. Après la guerre, elle renoue des liens réguliers avec le milieu artistique parisien, participe au Salon des Réalités Nouvelles en 1948, expose dans la jeune galerie de Denise René, et régulièrement au Salon de Mai à partir de 1950.

En 1951 elle expose dans le cadre de la 9th Street Art Exhibition (en) à New York, elle fait partie, dans les années 1950, du groupe d’artistes dit de l’École de New York. Dans les années 60, Day Schnabel participe également à des expositions collectives d’artistes américains, présentées par le Smithonian Institute (1961) ou l’American artist Center (1963) au public parisien.

Œuvres dans des musées

« Tour , 1949 », Musée des Beaux Arts de Saint Etienne

« Relief détaché de son fondé, 1951 », Musée des Beaux Arts de Nantes

« The City, four pieces, 1953, Brooklyn Museum

« L’huitre, 1964 », Musée des Beaux Arts de Nantes

Informations complémentaires
Poids 8 kg
Dimensions 20 × 20 × 45 cm
Créateur

Epoque

Matières

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

À propos

Dominique de Paillerets est passionné d’objets et d’art. Il aime particulièrement associer le mobilier des années 70 avec des objets du 18ème siècle, dans l’esprit de Henri Samuel.

Paiement sécurisé

Privacy Preference Center