Lustre « Cubico » par G. Sciolari, vers 1970

1 000

Lustre « Cubico » par G. Sciolari

Lustre en acier brossé modèle « Cubico » à 5 lumières, réparties dans 5 tubes de section carrée de hauteurs différentes, cerclés d’un bandeau chromé, finissant par un cube en verre de Murano légèrement bleuté à filet de lattimo.

Vers 1970.

Haut : 94 cm- Larg. : 23 cm- Prof. : 23 cm

dont tige chromée de 44 cm

7,5 kg

Etiquette SCIOLARI sur le cache bélière.

Trois petites égrenures aux angles des cubes de verre.

Besoin d'aide ?
Appelez-nous au 06 20 61 29 25 ou par email: paillerets@les-apaches.com

UGS 39 Catégories ,


Partager
Description

Lustre « Cubico » par G. Sciolari

Le designer de luminaire et entrepreneur italien Angelo Gaetano Sciolari apparaît sous le feu des projecteurs grâce à ses pièces 1970 et glamour qui attirent une nouvelle génération d’amateurs.

Gaetano Sciolari est né en 1927. Après son diplôme en architecture, il fait des études de réalisation cinématographique. Son père décède de manière inattendue en 1949 et il rentre chez lui pour prendre les rênes de l’entreprise familiale, Sciolari Lighting, fondée en 1892.

Au cours des années 1950, Gaetano Sciolario devient le designer principal de l’entreprise légendaire de luminaire Stilnovo, fondée par Bruno Gatti à Milan en 1946. A l’époque d’après-guerre, de nombreuses entreprises italiennes dont Stilnovo en particulier, sont acclamées internationalement pour leurs expérimentations avec de nouveaux matériaux et des silhouettes aérodynamiques. Toutefois, Gaetano Sciolari s’attache à des designs plus traditionnels et utilise souvent du verre opalin, du plexiglas et du laiton. Produit par Stilnovo, son Molecular Chandelier (1955) incarne son penchant pour la géométrie moderniste avec des matériaux décoratifs. Du milieu à la fin des années 1960, les designs de Sciolari pour sa propre entreprise rencontrent le succès aux Etats-unis et en Europe. Ses travaux sont influencés aussi bien par le cubisme que le constructivisme et le minimalisme. Mais ils sont caractérisés par leur sophistication, leur aspect sculptural et futuriste. Il utilise le cristal et le verre glacé en juxtaposition avec du métal poli, dont notamment une combinaison originale de laiton et de chrome.

Design des années 1970

Au cours des années 1970, Sciolari Lighting importe des lampes aux États-Unis via Lightolier & Progress Lighting, qui présentent de nombreuses collections dans des catalogues annuels incluant Geometric Series, Habitat Series, Scultura Series, et Futura Series. Le succès est au rendez-vous et les ventes nombreuses. Le business familial en est renforcé.

Beaucoup affirment que Sciolari a produit son meilleur travail dans les années 1970, lorsque ses goûts se sont éloignés du strict modernisme en faveur d’une esthétique plus artisanale et décorative aux côtés de l’art déco et du style Space Age. On peut observer le même schéma dans les créations de Paul Evans, François Monnet et Verner Panton. La Cubic Series, qui a été réalisé dans une variété de tailles, de configurations et de finitions, est le design le plus célèbre de Sciolari. Il est apparu dans de nombreuses émissions de télévision dans les années 1970 et 80.

Sciolari a notamment été le fondateur et premier président de l’association professionnelle des fabricants italiens d’appareils d’éclairage.
Sciolari est décédé en 1994. Aujourd’hui, ses lampes sont très recherchées par les collectionneurs

Retour à la boutique

Informations complémentaires
Poids 7,5 kg
Dimensions 23 × 23 × 94 cm
Créateur

Editeur

Epoque

Matières

, ,

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

Livraison rapide

Paiement sécurisé

Support réactif

À propos

Dominique de Paillerets est passionné d’objets et d’art. Il aime particulièrement associer le mobilier des années 70 avec des objets du 18ème siècle, dans l’esprit de Henri Samuel.

Paiement sécurisé

Privacy Preference Center